Dumbo – Entrez dans les coulisses de la réadaptation, par Tim Burton !


Publié il y a 4 semaines

ENTREZ DANS LES COULISSES
DE LA RÉADAPTATION DE L’HISTOIRE DU CÉLÈBRE ÉLÉPHANT, PAR TIM BURTON

 


 

Tout au long du tournage et de la phase de postproduction, Tim Burton n’a cessé de retravailler le design imaginé par le créateur de personnages Michael Kutsche, mais l’apparence de base de l’éléphanteau – avec une tête et des yeux plus grands que la normale afin de permettre aux emblématiques oreilles de s’intégrer harmonieusement – a été le véritable point de départ.

 

Même si Dumbo a été généré par ordinateur, le tournage a exigé la présence d’un personnage réel sur le plateau. C’est à ce moment-là qu’est intervenu David White, à l’origine de créatures capables de répondre à une grande variété de besoins, comme la prise en compte du volume dans l’espace ou encore la création d’un « partenaire de jeu » (un point de repère qui permet aux acteurs d’interagir). Il explique : « L’équipe tenait à voir à la caméra un éléphant qui se rapprochait le plus possible de ce que serait le résultat final, afin de savoir comment l’éclairer et voir en temps réel l’ensemble des couleurs et des textures. Nous nous sommes donc attaqués à la conception d’un « vrai » Dumbo. »

 

Six versions différentes du petit pachyderme ont été créées pour réaliser des tests avant le début du tournage. David White se souvient : « On a aligné tous ces Dumbo les uns à côté des autres. Ils étaient tous de couleur différente – A, B, C, D, E, F – ; ils avaient des yeux de couleur différente, des poils de taille et de texture variées. Tout le monde a donné son avis sur le ton qui fonctionnait le mieux, entre le gris et le marron. En fin de compte, cela s’est avéré très utile parce que les couleurs se reflètent sur les costumes et les décors. »

 

La maquette grandeur nature était modulable. David White explique : « Nous avons fait en sorte que la tête et les oreilles soient détachables. Ainsi, lorsque vous étiez sur le plateau et que vous aviez besoin d’un point de repère sans être obligé d’interagir avec le corps entier de Dumbo, c’était beaucoup plus simple. »

 

D’après Richard Stammers, une scène exigeait parfois une version plus dynamique de Dumbo : « Nous avons engagé l’acteur Edd Osmond pour représenter le jeune éléphant. Vêtu d’une combinaison verte, il marquait l’endroit où se trouverait Dumbo, permettant ainsi à Tim de diriger une performance d’acteur qui nourrirait ultérieurement le processus d’animation. Edd était la clé. Il ne servait pas seulement de repère visuel pour la correspondance des regards entre l’acteur et le personnage numérique, il était également la référence interactive pour le contact. Par exemple, lorsque les enfants avaient besoin de toucher Dumbo, Edd était là physiquement. »

 

Richard Stammers détaille : « Edd Osmond était équipé de différentes combinaisons en fonction des scènes. Il portait très souvent ce que nous appelions affectueusement son ‘costume d’Ant-Man’. C’est une version plus mince de Dumbo avec une tête plus petite mais des yeux placés au bon endroit. Les acteurs pouvaient donc le regarder dans les yeux et toucher le haut de sa tête. »

 

Comment faire voler un éléphant ? Tout d’abord, il faut que ça paraisse crédible. Les concepteurs de personnages ont en réalité modifié l’anatomie d’un éléphant normal pour que les oreilles de Dumbo paraissent capables de soulever son poids. Ils leur ont également donné un petit mouvement de rotation lorsqu’il prend son envol.

 


La bande-annonce du film est toujours disponible :

Sur YouTube en VF : https://youtu.be/lhwAcdj3HKg
Sur YouTube en VOSTFR : https://youtu.be/0G1aGndLu_M

 


 

Cette version “live action” de DUMBO relate l’histoire de Holt Farrier (Colin Farrell), une ancienne gloire du cirque qui voit sa vie complètement chamboulée au retour de la guerre. Max Medici (Danny DeVito), propriétaire d’un chapiteau en difficulté, le recrute pour s’occuper d’un éléphanteau aux oreilles disproportionnées, devenu en quelques temps la risée du public. Mais quand les enfants de Holt (Nico Parker et Finley Hobbins) découvrent que celui-ci peut voler, l’entrepreneur persuasif V.A. Vandevere (MichaelKeaton) et l’acrobate aérienne Colette Marchant (Eva Green) entrent en jeu pour faire du jeune pachyderme une véritable star…

 

Réimaginé et mis en scène par le réalisateur visionnaire Tim Burton – à qui l’on doit ALICE AU PAYS DES MERVEILLES ou CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE – DUMBO aura pour principaux interprètes Colin Farrell (BONS BAISERS DE BRUGES, LES ANIMAUX FANTASTIQUES), Michael Keaton (BEETLEJUICE, SPIDERMAN HOMECOMING, BIRDMAN), Danny DeVito (BATMAN LE DEFI, BIG FISH), Eva Green (MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS, DARK SHADOWS), et pour la première fois à l’écran, Nico Parker et Finley Hobbins. Roshan Seth, DeObia Oparei, Sharon Rooney et Douglas Reith complètent la distribution.

 


 

LE 27 MARS AU CINÉMA

 

#Dumbo

 

Retrouvez-nous sur Facebook : http://www.facebook.com/WaltDisneyStudiosFR
Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/DisneyFR
Suivez-vous sur Instagram : https://www.instagram.com/disneyfr/