Sédentarité des enfants : « les parents doivent donner l’exemple »


Publié il y a 3 années
bcb4f3763d9231b72a92a432166b8737.jpg

 

La Fédération Française de Cardiologie s’inquiète de la progression de la sédentarité chez les jeunes, dès 4 ans. Une étude australienne révèle qu’en 40 ans, les enfants ont perdu près de 25% de leur capacité cardio-vasculaire. En 1971, un enfant courait 800 mètres en 3 minutes contre 4 minutes en 2013. Aujourd’hui, moins de 50% des enfants respecteraient les 60 minutes d’activité quotidienne préconisées par les autorités sanitaires. Il est temps de réagir lorsqu’on sait que l’endurance est fondamentale pour une bonne condition cardiovasculaire et que le capital santé se prépare avant 18 ans.

 

Le professeur François Carré appelle les parents à réagir et à initier leurs enfants au sport au plus tôt : « Puisque la capacité physique de nos enfants est plus basse qu’il y a trente ans, ça veut dire simplement que si rien ne change, ils vont vivre moins longtemps en bonne santé que nous. Je crois qu’il faut alerter les parents. Quand un enfant marche, il doit marcher, il ne doit pas rester en poussette jusqu’à quatre ans. Quand on veut le déposer à l’école, on peut lui faire faire quelques pas  et pas le déposer en double-file. Et puis le samedi et le dimanche, il faut aller faire des activités physiques avec nos enfants, se promener,  se balader, jouer au foot,.. Il faut leur montrer qu’on est fait pour bouger », insiste le médecin.

 

Pour Francis Rubel, président du Syndicat National des Pédiatres Français (SNPF), le problème majeur que nous rencontrons est lié aux parents qui doivent davantage donner l’exemple aux enfants. Interviewé sur France Info, Francis Rubel explique

On devrait faire une prescription personnalisée d’activité physique qui soit adaptée à l’enfant, à ses habitudes, à son environnement

Quelle prévention ?

 

La Fédération française de cardiologie propose la formule de prévention suivante :

 

0 + 5 + 60 = une prévention positive, c’est-à-dire :

 

  • 0 tabac car la dépendance survient dès la première cigarette
  • 5 fruits et légumes par jour pour favoriser une bonne santé cardiovasculaire
  • 60 minutes d’activité physique quotidienne

 

La Fédération française de cardiologie organise du 29 mars au 15 mai 2016 les Parcours du Cœur scolaires avec plus de 7 000 classes participantes. Au programme : une épreuve physique (course à pied, randonnée pédestre, activités en gymnase…), et des conseils de prévention sur la santé cardiovasculaire.

 

 

 

 

parcours_du_coeur.png

 

 

Sources :