DISNEY WOMEN’S WEEK : PORTRAIT DE SYLVAIN LOUBET


Publié il y a 11 mois

Sylvain Loubet dit Gajol, creative producer au sein du service créatif de TWDC France.

 

Je viens d’avoir, en septembre dernier, une petite fille.

 

Sylvain-Loubet

 

Ma décision de travailler au 4/5ème est dûe au fait que ma compagne voulait reprendre le travail après son congé maternité. Une nounou nous coûtant trop cher nous n’avions comme seule possibilité que de la laisser chez sa grand-mère du lundi au jeudi.

 

Grâce au 4/5ème je peux la récupérer le jeudi soir et la voir un jour de plus.

 

Concernant la prise de décision avec ma compagne cela a été très rapide, il n’y a pas eu vraiment de « discussion ».

Nous sommes sur la même longueur d’onde et ça ne me pose aucun problème en tant qu’homme de rester à la maison pour m’occuper de ma fille.

 

Au contraire dans nos sociétés modernes où l’on vit à deux cents à l’heure et où l’on ne prend le temps de rien, je trouve que c’est un privilège que d’avoir une journée en plus à consacrer à ma fille.

 

La vie au travail c’est bien gentil mais ça ne vaudra jamais les moments passés auprès de ma fille car au final, ce que je retiendrais sur mon lit de mort ce ne sont pas les instants passés en réunion, en conf call ou devant mon ordinateur à répondre à une tonne de mails mais chaque minute passée avec mes proches et mes enfants.