DISNEY WOMEN’S WEEK : PORTRAIT DE MURIEL ENAULT


Publié il y a 3 mois

Voilà quinze ans que je travaille dans le Digital dans le secteur du Divertissement. J’ai en effet trouvé sur le web, et ce dès la fin de mes études, un terrain d’expression et des outils de créations inégalables que je n’ai plus jamais lâchés.

 

Muriel-Enault

 

Après un tour du monde entrepris dans le cadre de la création d’un site communautaire consacré au Voyage, j’ai rejoint The Walt Disney Company France il y a cinq ans. Responsable éditorial de Disney.fr, je gère aujourd’hui une équipe de quatre personnes, qui, en collaboration avec de nombreux free-lance et agences, développent en permanence des outils innovants, imaginent des mécaniques engageantes et créent des contenus originaux pour promouvoir sur Disney.fr l’actualité de la Company et la richesse de ses productions. L’animation de cette plateforme, au cœur de notre écosystème digital, est un challenge quotidien addictif et captivant !

 

Alors que je faisais mes premiers pas sur le web, j’ai eu la chance de rencontrer dans la vraie vie des amis particulièrement férus de Jeux de rôle. Intriguée par cette autre réalité,  j’ai pris part à leurs péripéties et ai découvert une multitude d’univers où raconter des histoires était la principale activité (coup de bol : raconter des histoires, c’est aussi ma principale passion).

 

Fin des années 90, les geeks n’étaient pas encore à la mode et ce type de loisirs n’avaient pas forcément bonne presse. Mais loin des clichés (même si on écoutait du rock’n roll), nous nous retrouvions régulièrement pour incarner tous types de personnages au hasard des choix de nos « maîtres du jeu ». Certains scénarios ont profondément marqué mon imaginaire comme autant de voyages sans contrainte. J’ai alors voulu à mon tour avoir la joie d’en offrir à mes camarades et me suis mise à organiser des « Murder Party » aka Soirées Enquêtes, sorte de Cluedo où les invités incarnent pour de vrai leurs personnages, costumes et acting à l’appui.

 

Inventer une intrigue, construire des personnages, semer les indices (et le trouble), donner matière à discussion… J’adore profondément organiser ce genre d’événements et y initier de nouvelles personnes. Un de mes amis a eu un jour cette jolie formule : «  Un scénario, c’est un cadeau que tu fais aux joueurs et s’ils jouent avec l’emballage, ce n’est pas grave, tant qu’ils jouent ! », et je l’ai faite mienne car c’est ce que j’aime dans le Jeu : que le plaisir soit partout !

 

J’apprécie aussi le dépaysement que la moindre partie peut offrir. J’ai par exemple eu l’opportunité de participer à plusieurs « Grandeurs Nature », tous plus fous les uns que les autres, qu’ils soient post-apocalyptiques en plein Paris ou médiévaux en rase campagne, et je peux vous dire, qu’à 60 ou à 400 participants, ce sont toujours des week-end mémorables qui vous coupent du quotidien comme trois semaines au bout du monde.

 

Avec l’arrivée des « Escape Games », je me suis réjouie de voir le grand public découvrir les bonheurs de l’enquête en équipe, j’en ai profité à de nombreuses reprises et compte bien continuer à jouer autant que possible !

 

Ces activités m’ont permis de rencontrer des personnes aux profils divers et variés que je n’aurais jamais connu dans les milieux dans lesquels j’évolue. C’est toujours incroyable de voir l’énergie déployée par ces adultes qui ont juste envie de jouer tous ensemble et qui ont su garder cette capacité d’émerveillement dont j’ai fait ma philosophie.

 

J’ai pu par ailleurs mettre en place des événements d’envergure avec peu de moyens et me faire plaisir en amont au moment de l’écriture. Aborder un nouvel univers signifie s’enrichir de nouvelles connaissances en tout genre. Concevoir un nouveau scénario est un parfait prétexte pour travailler imagination et créativité. Se mettre dans la peau d’un personnage relève toujours un peu de l’art de l’improvisation… Des compétences qui me servent aujourd’hui dans ma vie professionnelle.

 

Plus récemment, des expériences de jeu en réalité virtuelle m’ont donné l’occasion de découvrir ces nouvelles technologies dans un cadre ludique à l’opposé de ce futur isolé, chacun sur notre canapé, que l’on décrit parfois. J’ai hâte de la prochaine session de test et, de manière générale, je cultive chez moi cette curiosité qui me fait prendre chaque nouveau défi comme un cadeau à déballer, ou mieux : une énigme à résoudre 😉