DISNEY WOMEN’S WEEK : PORTRAIT DE JIM SARFATI


Publié il y a 11 mois

Chez Disney, j’ai eu la chance de rencontrer des femmes à tous les niveaux hiérarchiques.

 

Travailler à leur côté a enrichi mes compétences managériales, a élargi ma lecture des relations humaines et m’a appris à mieux formuler/ajuster mon discours en fonction de mon interlocuteur.

 

Jim-Sarfati

 

De plus, en tant que membre de DMD, je suis en contact quotidien avec nos films et nos séries.

 

Il est gratifiant que des œuvres issues de tous nos studios de production sans exception et que nous distribuons aient des héroïnes aussi fortes qu’Olivia Pope, Merida ou Black Widow.

Elles seront vues par des millions de filles et de femmes (dont mes filles et ma femme) véhiculant un message d’indépendance, d’insoumission et d’initiative.

 

En tant que père, mon objectif est d’ouvrir le champ des possibles à mes filles et de leur montrer comment libérer leur potentiel. L’évolution constante des princesses Disney avec dernièrement Elsa ou Elena d’Avalor, le fait d’avoir placé Rey en héroïne de Star Wars, ou encore Jessica Jones, ne sont que quelques-uns des exemples de femmes à qui rien n’est impossible malgré les obstacles.

 

J’essaie d’encourager mes filles à oser, à se tromper et à prendre des risques, à s’identifier à n’importe quel personnage modèle, masculin ou féminin, et à ne pas se mettre des barrières avec des commentaires de type « c’est un truc de garçon/fille ».