DISNEY TOUS EN FORME, À LA RENCONTRE DE TOOGOOD


Publié il y a 2 années

Citation DTEF E GenevrierPourriez-vous décrire votre activité en quelques mots ? 

Nous sommes tendanceurs alimentaires. Notre vocation est d’apporter de nouvelles unités de besoin au marché français et de la différentiation, via des produits d’import (comme Daim, Jelly Belly ou Lizi’s) et via des marques créées de toutes pièces, comme TooGood. Une marque alliant, avec malice, snacking et nutrition, et prouvant que ces deux termes ne sont pas antinomiques. Après cinq années d’existence, on s’aperçoit que TooGood a révolutionné le rayon PSA, en offrant des alternatives aux chips classiques, saines et équilibrées.

 

Pourriez-vous nous donner votre point de vue sur l’alimentation des enfants et les enjeux auxquels elle doit répondre aujourd’hui ? 

L’objectif est de trouver le duo gagnant : rassurer les parents grâce à un produit nutritionnellement positif et apporter du ludisme aux enfants. Une combinaison que nous avons trouvée grâce à la licence Star Wars et à une recette de produits soufflés compressée à chaud, sans friture ni cuisson à base d’huile, qui permet d’offrir un snack moins gras (-56%), moins calorique (-13.5%) et moins salé (-50%). Les taux de matières grasses saturées et de sel restent réellement deux points à travailler en recettage en cas de développement de produits infantiles.  

 

On a tendance à penser qu’il est difficile de faire manger des produits sains aux enfants, qu’ils sont souvent moins attractifs. Que pensez-vous de ce constat ? Si vous le partagez, quelles solutions voyez-vous pour contourner ce manque d’appétence a priori ?

Bien évidemment, chez les enfants, très instinctifs, l’attractivité du packaging, les mascottes, les licences avec lesquelles ils ont tissé des liens d’affection, sont autant d’arguments de vente. Les produits moulés avec formes originales, les cadeaux bonus incrustés, des couleurs vives et non aseptisées sont également des solutions astucieuses.

En 2017, un produit « équilibre » est accessible à tous et non plus réservé à un univers diététique, qui par son manque de ludisme effraie l’enfant-consommateur. Le « sain » doit être le fondement de la recette, mais pas le support affiché.

 

Comment, selon vous, les acteurs de l’alimentaire en France peuvent agir pour répondre à ces différents enjeux ?

Agir en retravaillant leurs recettes originelles, avec des nutritionnistes et spécialistes santé. Etre pédagogue et organiser des sessions découverte avec les enfants, pour leur prouver qu’il est possible de manger sain en s’amusant, afin que, dès leur plus jeune âge, ils acquièrent des réflexes de consommation citoyens et sains.  

 

Pourriez-vous nous dire quelques mots sur votre présence au RDV des partenaires Disney Tous en Forme ? 

C’est toujours un plaisir de participer à un évènement Disney, avec qui nous avons noué un partenariat solide depuis deux ans maintenant. Nous allons organiser une dégustation et échantillonner les participants de « Tous en forme » avec des sachets de TooGood Kids. Des snacks poppés, à base de pomme de terre, qui ont cuit sans matières grasses entre deux cylindres chauds, pour une texture aérée et légère. Chaque paquet est porteur d’une icône Star Wars : Nature/Dark Vador (le mythique inéluctable), Croque-Monsieur/Maitre Yoda (le fantasque fédérateur) et Ketchup/Stormtrooper (l’assaillant surprise). L’apéritif sera donc appétissant, déculpabilisant et rythmé par la marche impériale au cours de cette soirée.