DISNEY ART CHALLENGE. Les lauréats de l’édition 2017


Publié il y a 2 mois

 Pour la cinquième année consécutive, le Disney Art Challenge, concours créé et organisé par The Walt Disney Company France en partenariat avec Art Ludique-Le Musée, a récompensé trois étudiants du Réseau des Ecoles de Cinéma d’Animation (RECA).

 

 

Pour la cinquième année consécutive, le Disney Art Challenge, concours créé et organisé par The Walt Disney Company France en partenariat avec Art Ludique-Le Musée, a récompensé trois étudiants du Réseau des Ecoles de Cinéma d’Animation (RECA).

Les élèves des 25 écoles du RECA étaient invités à créer des planches graphiques autour du thème « Road Trip » inspiré du nouveau film des studios d’animation Pixar, CARS 3 au cinéma le 2 août prochain.

 

Les trois lauréats ont été révélés vendredi 16 juin au Festival International du Film d’Animation d’Annecy lors d’une cérémonie officielle en présence de professionnels et d’experts du monde de l’animation.

Lauréat N°1 Amélie Poirier « Après l’école »
EMCA
Lauréat N°2
Damien Desvignes « Je vous ai montré mes photos de voyages ? »
ECV Bordeaux
Lauréat N°3
Amélie Poirier « Il n’est jamais trop tard »
EMCA

261 candidatures et un jury international

 

Chaque membre du jury – présidé par Jean-François Camilleri, Président de The Walt Disney Company France et Benelux, à l’origine de l’idée du Disney Art Challenge – et composé de Jean-Jacques Launier, fondateur d’Art Ludique-Le Musée et cette année d’Annette Marnat, illustratrice pour l’édition et le cinéma d’animation qui a notamment collaboré sur les films HOTEL TRANSYLVANIE, CIGOGNES ET COMPAGNIE et VAIANA, LA LEGENDE DU BOUT DU MONDE, Romain Hugault, auteur des séries de bandes dessinées AU DELA DES NUAGES, LE GRAND DUC ou ANGEL WINGS, des journalistes Cécile Mury (Télérama) et Louis Lepron (Konbini), Jules Bourges – lauréat du challenge de l’année dernière – a attentivement étudié les 261 œuvres des étudiants du RECA qui ont participé à ce challenge cette année afin de pouvoir en choisir 10[1].

 

Parmi cette sélection, John Lasseter, directeur artistique des studios d’animation Disney et Pixar, et Brian Fee, le réalisateur de CARS 3 ont désigné les 3 lauréats du concours.

 

« Les road-trips ayant toujours occupé une place à part dans mon cœur, c’est dire si pour moi voir tant d’œuvres uniques et personnelles sur ce thème avait un côté merveilleux. L’art et la créativité sont des fondamentaux à cultiver dans notre société. C’est un vrai plaisir de découvrir un tel vivier de jeunes talents en France ! »

 

John Lasseter, directeur artistique des studios d’animation Disney et Pixar

 

 Le Disney Art Challenge : un soutien aux futurs talents de l’animation française

Ce concours annuel a pour vocation d’inspirer, stimuler et mettre en lumière le talent et la créativité des étudiants français dans le domaine des arts graphiques. Il permet aux trois étudiants lauréats d’obtenir la reconnaissance de grands artistes de l’animation, de professionnels et de journalistes passionnés d’animation et de remporter la bourse Disney Art Challenge pour poursuivre leur formation dans les meilleures conditions financières possibles. Les trois lauréats du concours remportent respectivement des bourses de 8000€, 5000€ et 4000€ ainsi qu’un trophée. Depuis sa création en 2013, plus de 1000 étudiants ont déjà participé au Disney Art Challenge.

 

Le public aussi « membre du jury »

Le public aura l’occasion de choisir son œuvre préférée parmi les 10 sélectionnées par le jury et ainsi voter, entre le 17 juin et le 2 août 2017, pour le Prix du Public, qui permettra à son/sa lauréat(e) de recevoir à son tour une bourse Disney

Challenge. Pour cela, rien de plus simple : il suffit de se rendre sur le site www.disney.fr/art-challenge et de désigner sa création préférée. Celle qui aura recueilli le plus de suffrages remportera le Prix du Public.

 

Les 10 œuvres sélectionnées par le jury

 

A propos de The Walt Disney Company France

The Walt Disney Company est l’une des premières entreprises de divertissement familial et de médias dans le monde. Disney fait partie des 30 premières entreprises du Dow Jones avec un chiffre d’affaire annuel de près de $42 milliards en 2012 et emploie plus de 150.000 employés dans plus de quarante pays du monde entier. Synonyme de divertissement familial de qualité, qui depuis toujours cultive l’art de raconter des histoires, Disney est en 2012 la première marque mondiale d’Entertainment et de Media (Etude Interbrand 2012). Grâce à l’étendue et à la diversité de nos marques (Disney, Pixar, Marvel, ABC, ESPN entre autres) et de nos produits, combinées à un héritage absolument unique qui parle à tous les membres de la famille, The Walt Disney Company n’a pas d’égal dans le secteur des médias et du divertissement.

 

À propos du RECA

Le Réseau des Ecoles de Cinéma d’Animation regroupe aujourd’hui 25 écoles françaises de cinéma d’animation qui font l’objet d’une reconnaissance incontestable par le milieu professionnel, en France et à l’étranger. Sa création a été accompagnée et soutenue par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), et par les syndicats d’employeurs représentatifs du secteur : le Syndicat des producteurs de films d’animation (SPFA) et la Fédération des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia (FICAM) ainsi que par le Pôle Image Magélis à Angoulême. ArtFx – Montpellier, Arts et Technologies de l’Image – Université Paris 8 (ATI) – Saint-Denis, École de Communication Visuelle (ECV) – Aquitaine, École Émile Cohl – Lyon, École Estienne – Paris, École Georges Méliès – Orly, École Pivaut – Nantes, École des métiers du cinéma d’animation (EMCA) – Angoulême, École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD) – Paris, École supérieure des arts appliqués et du textile (ESAAT) – Roubaix, École supérieure des métiers artistiques (ESMA) – Montpellier, École supérieure de métiers artistiques (ESMA) – Toulouse, Bellecour ESIA 3D – Lyon, ESRA 3D (Sup’Infograph) – Paris, ESRA 3D (Sup’Infograph) – Rennes, GOBELINS, l’école de l’image – Paris, Institut de l’image dans l’Océan Indien (ILOI) – La Réunion, Institut Sainte-Geneviève – Paris, ISART Digital – Paris, La Poudrière – Valence, L’atelier – Angoulême, L’idem – Le Soler, L’institut supérieur des arts appliqués (LISAA) – Paris, MOPA (ex Supinfocom Arles) Supinfocom Valenciennes. 

 

A propos d’Art Ludique-Le Musée

Art Ludique Le Musée a été imaginé et conçu en 2013 par Jean-Jacques Launier et son épouse Diane, qui en sont respectivement Président et Directrice générale. Le musée a présenté les expositions “Pixar, 25 ans d’animation”, et “L’Art des Super-Héros Marvel”, classées dans le top 15 des expositions les plus vues en France en 2014, et présente actuellement “Dessins du studio Ghibli : les secrets du layout pour comprendre l’animation de Takahata et Miyazaki”.

Jean-Jacques et Diane Launier ont également fondé à Paris, en 2003, la galerie Arludik, première galerie au monde à exposer et vendre des dessins originaux issus de la bande dessinée, du jeu vidéo, des mangas, du film d’animation et du cinéma.

Ils sont aussi les concepteurs et organisateurs de l’exposition « Miyazaki-Moebius » qui a eu lieu au Musée de la Monnaie de Paris en 2005 et de nombreuses expositions telles que L’âge de Glace à La Baule, l’art de John Howe pour « Le Seigneur des anneaux », « Hommage à Toy Story » à Angoulême ou  » L’art de Moi Moche et Méchant » à Annecy.

Jean-Jacques Launier a également écrit un roman « La Mémoire de L’Ame », dont chaque page est illustrée d’un dessin de Moebius (Anne Carrière-Stardom), et coécrit le livre « Art Ludique » (Sonatine éditions).

 

 

Relations presse

laboite com concept

Renaud Hamard / Karine Mestrejean

hr@laboitecom.com / km@laboitecom.com

01 41 41 60 60

[1] Visuels disponibles en page 2